Categories
Evènements

Edito : Coronavirus

Bonjour à tous. Par deux fois, j’ai voulu mettre sur Youtube donc, sur Facebook, mon émission le droit de savoir, ou je disais au sujet du coronavirus que ce poison allait tôt ou tard envahir la France. Vous auriez constaté que je déclarais ce qui se passait à Wuhan et où je parlais des problèmes naissant en Italie. Dans cette édition, je faisais comprendre que beaucoup de gens allaient donner des versions différentes et que pendant que ces auteurs se trémousseraient soit devant les caméras, ou, sur les médias, le virus, lui, progresserait. Pendant ce temps je disais que le coronavirus, tous sans exception de la femme enceinte au bébé, et des bébés jusqu’aux seniors que tous pouvaient en être porteur et que de ce fait, si, tous les lieux publics n’étaient pas placés sous contrôle que le risque de la propagation par les porteurs du virus le sachant ou pas, allait diffuser cette merde dans tout le pays. Dans mon édition j’ai même spécifié que ce virus toucherait toutes les couches sociales. J’informe ceux qui nous suivent que nous allons trouver une autre solution pour porter à votre connaissance la totalité de mon émission. Aujourd’hui 2 mars je vous laisse faire le bilan de toutes les contradictions qui se racontent dans les médias. Notamment, celles où il a été dit, que les enfants ne pouvaient être touchés par le coronavirus, ces déclarations vont à l’encontre des miennes faites le 16 février car les enfants peuvent être porteurs et eux-mêmes le diffuser notamment dans les écoles et aux personnes qui les approcheront. Il appartenait aux pouvoirs publics de le signaler, chose qui le 16 février n’a pas été faite. Ce qui compte pour ce gouvernement reste en priorité l’aspect financier des industriels, commerçants et artisans. Je signale au passage, l’immense irresponsabilité au sujet des interdictions faites pour les regroupements au-dessus de 5 000 personnes. Dans les boîtes de nuit où il y a 100 ou 300 personnes pensez vous qu’il y a aucun risque ? Dans les grandes surfaces où il y circule des centaines de personnes journalièrement, pensez-vous qu’il n’y a aucun risque ? ETC ETC… Je n’ai plus l’attention devant le je m’en foutisme et l’inconscience d’un grand nombre de personnes qui réfute le port du masque FFP2 où FFP3, je préfère préparer mon édition sur les municipales. Je vous souhaite d’échapper à ce virus trop pris à la légère, car la moindre fatigue d’une personne seine peut se retrouver infectée. Faites tout de même attention à la restauration rapide, n’en repartez pas avec une ingestion du coronavirus. Pour finir, il serait intéressant que Monsieur le Préfet de Savoie s’intéresse au plus vite aux citoyens de ce Pays, et qu’il commence à prendre des dispositions.

By Ralphe Baretta

Animateur radio depuis 1982, journaliste chroniqueur.

1 reply on “Edito : Coronavirus”

Tout à fait d accord, on veut nous mèner une fois de plus en bâteau….. On a autant de risque d être contaminé dans une grande salle de spectacles que dans un magasin, dans les transports etc etc. Pour les transports, les conducteurs de bus, la RATP, ne donne ni gants, ni du gel main, ah si, ils ont remis la vitre anti agression qui sépare le conducteur des passagers…

Leave a Reply