Categories
Politique

Un gouvernement tardif.

Édouard Philippe obtiendra son souhait, celui de devenir le patron en chef dans ses décisions avenir “projet de loi “d’urgence sanitaire”. Les bouffons qui contournent le confinement, n’auront plus qu’a bien faire attention. Ils méritent cette attention qui risque d’être sévère, et je m’en réjouirais si cela devenait le cas. Mais attention aux réquisitions qui pourraient intervenir… la, il y a danger pour beaucoup de propriétaires…cela n’est pas à prendre à la légère. Mais je reste sur ma position, le gouvernement a trop tardé dans ses décisions… c’est une responsabilité immense. Ce gouvernement sait-il à présent, qu’il n’est plus besoin de prendre des tons alarmistes mais encore des tons dignes d’un curé de campagne devant un cercueil… Et plus même, de faire les pleureuses devant des caméras ! Ce gouvernement sait-il que des pseudos migrants vivent à l’aise dans de beaux logements, sans frais ? alors que nos SDF traînent dans les bois, les rues et dans le froid ! Alors que ce gouvernement coupe l’électricité, l’eau, et ceux qui n’arrivent plus à payer sont saisies sans scrupules ni honte, sans pitié, ces gens sont décapités en secret ! le sait-il ? où s’en fiche-t-il !
Excusez-moi Mr Macron mais si demain nous étions confrontés à une attaque nucléaire vous savez très bien que la situation sur le territoire serait la plus mortelle qui soit impossible d’imaginer, au vu de votre comportement face au Covid-19 nous aurions des millions de morts. Alors regardons ensemble ce désordre actuel, dont vous avez la chance que l’analyse ne soit à la portée que d’une poignée de citoyens. Aujourd’hui qui peut dire si tous les Français obtiendraient en tant record les masques et les antidotes nécessaires ? Permettez-moi d’en douter. Le gouvernement est incapable d’ajuster leurs déclarations successives d’un ministre à l’autre, d’un médecin à l’autre, ainsi que d’un expert à l’autre. Chacun apporte son analyse sur des suppositions afin de calmer les inquiétudes d’un peuple sans pouvoir sincèrement y parvenir.

By Ralphe Baretta

Animateur radio depuis 1982, journaliste chroniqueur.

Leave a Reply